42% des Mauritaniens vivent dans la pauvreté, selon une étude du PNUD

Le taux de la population mauritanienne vivant encore dans la pauvreté est estimé à 42%, en dépit du recul de 1,2 point qu’enregistre le phénomène depuis l’année 2004, selon une étude du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) livrée à la presse lundi à Nouakchott.

Cette étude sur le profil de la pauvreté « permet de cerner la problématique suivant ses aspects multidimensionnels, qui se manifestent principalement sous trois formes: pauvreté monétaire, pauvreté dans les conditions de vie et pauvreté en termes de potentialités », selon le PNUD.

Le rythme de recul constaté du phénomène ne permettrait pas l’élimination de la pauvreté à l’horizon 2015, conformément aux Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), selon l’étude.

La pauvreté en Mauritanie « demeure un phénomène rural » car malgré « la baisse générale de l’incidence, elle a augmenté en milieu rural » depuis l’année 2004, « passant respectivement de 59% à 59,4% » et tout comme la pauvreté, l’extrême pauvreté est également une caractéristique du monde rural (40,8% en milieu rural, contre 7,7% en milieu urbain) », indique le document.

Cinq régions du pays enregistrent une dégradation des conditions de vie de la population, alors que dans huit autres, le phénomène s’est réduit, selon la même source.

Cette analyse du PNUD doit servir d’orientation au gouvernement mauritanien dans la perspective d’un réajustement du Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté (CSLP) mis en oeuvre en 2000.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *