Licenciement collectif au niveau de BSA Ciment

Les travailleurs de la société BSA Ciment ont dénoncé le licenciement collectif de 9 de leurs collègues tous qualifiés. Ils considèrent que ces licenciements sont inacceptables, tout en demandant la réintégration de ces derniers à qui ils ont décidé d’apporter leur soutien dans leurs démarches pour défendre leurs droits.

Pour ce personnel, ces licenciements représentent un choc, parce qu’il y a beaucoup de travail au sein de la société. Ils ont, par ailleurs, dénoncé le silence des autorités face à ces vagues de licenciements injustifiés qui touchent de nombreux travailleurs, depuis quelques temps.

C’est ainsi qu’ils ont appelé leurs collègues à se mobiliser en guise de solidarité avec les travailleurs licenciés. Et dénoncent, au passage, des licenciements abusifs, en violation flagrante des dispositions du code du travail et de la CCGT dans ce domaine.

Pour eux, ces licenciements se situent suivant la procédure appliquée par la société dans la classe des licenciements abusifs, et, à cet effet, ils demandent l’application de l’article 60 du code du travail, après que l’enquête aurait établi s’il y a eu un abus quant aux causes et circonstances de la rupture des contrats.

Ces travailleurs ont décidé de saisir le Syndicat National des Industries Chimiques (SNIC) affilié à la Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM) qui a décidé de soutenir toutes les personnes licenciées qui le souhaitent afin de faire valoir leurs droits face à un employeur, dont le dernier souci n’est pas de maintenir des emplois.

Apparemment, cet employeur ignore que s’il envisage de procéder aux licenciements collectifs, il doit d’abord engager des consultations avec les représentants des travailleurs, en vue d’aboutir à un accord. Ces consultations devront normalement porter au moins sur les possibilités d’éviter ou de réduire les licenciements, et d’en atténuer les conséquences notamment par les recours à des mesures sociales d’accompagnement visant le reclassement ou la reconversion des travailleurs licenciés.

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises font recours à ces pratiques malveillantes dans l’impunité la plus totale.

Voici la liste des travailleurs concernés par les licenciements :

Noms et prénoms Matricule Profession Date d’embauche

Brahim Bah 67018 Opérateur 07/2006
Abdallahi O/ yeslem 67001 Electricien 08/2007
Namy O/ Sidi 67089 Opérateur 07/2006
Hamar O/ Bilal 67043 Chauffeur 03/2006
Mamadou Issa 67048 Opérateur pondeuse 03/2008
Ahmed Moloud 67007 Peintre-mécanicien 06/2008
Med Lemine O/ Boubacar 67084 Chauffeur pompe 01/2010
Boubou Hamady Diallo 67020 Mécanicien 03/2007
Moussa Hamady Sy 67081 Chauffeur 08/2009

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *