Mauritanie et Guinée : persistance du travail des enfants et de l’esclavage

La CSI publie aujourd’hui un rapport sur les normes fondamentales du travail en Mauritanie et en Guinée, qui coïncide avec l’examen des politiques commerciales des deux pays à l’OMC. Le rapport révèle le manque de respect des normes internationales du travail, en particulier en ce qui concerne le travail des enfants et le travail forcé. Le rapport constate que 20%

Lire la suite...

Un employé de l’entreprise COVEC victime d’un accident de travail sur le chantier de la nouvelle université de Nouakchott

Oumar Baba Yell, a été recruté en qualité de coffreur pour le compte de l’entreprise chinoise, chargée des travaux de construction du futur campus universitaire de Nouakchott. Il travaillait dans des conditions difficiles avec un salaire qui ne lui permet même pas de couvrir ses différents besoins. Le samedi, 24 septembre courant, au cours du travail, il a été victime

Lire la suite...

Débrayage des travailleurs du projet d’extension du Port Autonome de Nouakchott

Les travailleurs Translog, sous-traitante de la société nationale chinoise COVEC, chargée de l’extension du Port Autonome de Nouakchott, Port de l’Amitié, ont observé le jeudi, 22 septembre courant, un arrêt de travail pour protester contre la précarité de leur travail et réclamer de meilleures conditions socioprofessionnelles. En effet, les travaux d’extension du port autonome de Nouakchott, dit « Port de

Lire la suite...

Le SNES dénonce la méthode de désignation des Directeurs Régionaux de l’Education

Dans un communiqué de presse rendu public, le Syndicat National de l’Enseignement Secondaire (SNES) a fustigé les désignations de certains Directeurs Régionaux de l’Education (DREN) qui n’ont pas été définies en toute transparence. En effet, le SNES indique dans ce communiqué que la procédure suivie par cette nomination rappelle d’anciennes pratiques révolues qui ont marqué les périodes sombres de l’histoire

Lire la suite...

Les travailleurs de la Route Kaédi- M’Bout et Foum Gleita déclenchent une grève

Les employés de la société chargée de la construction de la route Kaédi-M’Bout – Foum Gleita observent depuis ce matin une grève suite au refus de la direction de la société de donner suite favorable aux doléances des travailleurs et à sa décision de licencier deux délégués du personnel pour le seul motif de leur activisme syndical. Le mot d’ordre

Lire la suite...