Les travailleurs de la Route Kaédi- M’Bout et Foum Gleita déclenchent une grève

Les employés de la société chargée de la construction de la route Kaédi-M’Bout – Foum Gleita observent depuis ce matin une grève suite au refus de la direction de la société de donner suite favorable aux doléances des travailleurs et à sa décision de licencier deux délégués du personnel pour le seul motif de leur activisme syndical.

Le mot d’ordre de grève qui durera trois jours et dont le préavis a été déposé le 23 du mois passé a été largement suivi par les salariés de l’entreprise dont les chantiers ont été totalement paralysés.

Rappelons qu’un différend collectif du travail oppose, depuis un certain temps les travailleurs à leur employeur.

Après l’échec de la tentative de conciliation entreprise par l’inspecteur régional du travail dont l’objectif était de mettre fin à ce litige, l’affaire a été portée devant la commission de médiation présidée par le directeur du travail.
Surprise! L’inspecteur, qui, constatant l’impossibilité de régler le litige à l’amiable, a transmis le dossier à l’instance de médiation convoque les délégués du personnel pour une réunion avec les représentants de l’employeur le dimanche, 04 septembre 2011.

Tout en se présentant à la réunion, les délégués du personnel ont demandé à être assisté par leur centrale syndicale ( la CGTM) avant d’entamer toute négociation, chose que le représentant de l’employeur a refusé catégoriquement en déclarant qu’il ne compte pas négocier en présence des syndicalistes.

Depuis hier soir, les autorités administratives locales, la direction de l’entreprise et l’inspecteur régional du travail exercent d’énormes pressions afin de faire échouer l’action de contestation et de dissuader les travailleurs à exercer leur droit légitime à la grève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *