Le Mouvement National des Femmes organise une journée de sensibilisation sur la violence contre les femmes

Le Centre Guide pour la Migration de la Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie à Nouakchott, a abrité ce jeudi 3 Mai courant la journée de sensibilisation contre la violence faites aux femmes. Cette rencontre organisée par le Mouvement National des Femmes de la CGTM, a regroupé plus d’une vingtaine de femmes syndicalistes.

La Cérémonie d’ouverture a été présidée par la Présidente du Mouvement National des Femmes de la CGTM, Mme Oumoukelthoum Mint Mohamed qui a d’abord souhaité la bienvenue aux participantes avant de remercier ses partenaires notamment l’Association Mauritanienne pour la Santé de la Mère et de l’Enfant qui a bien voulu accompagner les femmes de la Centrale pour la bonne tenue de cette journée.

Elle a indiqué que le phénomène de la violence à l’égard des femmes est considéré comme un crime « ’honneur » et que ces auteurs jouissent d’une impunité totale au même moment il constitue également une sérieuse menace pour leur emploi et un obstacle essentiel qui limite l’épanouissement professionnel des femmes.

Elle a invité les participantes à œuvrer pour l’élaboration d’un projet de loi sur la violence basée sur le genre et mener des campagnes de plaidoyer pour la sensibilisation et l’éveil dans ce sens.

Les participantes ont écouté plusieurs exposés dont le premier a été présenté par Mme Zeinab Mint Mohamed Moussa, Présidente de l’Association Mauritanienne pour la Santé de la Mère et de l’Enfant sur la violence faite aux femmes et aux enfants. Quant au second, il était relatif aux législations nationales dans le domaine de la violence présentées par Me Ide Ould Mohamedene qui a fait des commentaires sur des ébauches de projets de loi sur la criminalisation des violences contre les femmes et les sanctions pour ses auteurs ainsi que les compensations pour les victimes.

A l’issue de ces exposés, les débats ont été ouverts pour permettre aux participants d’exprimer leur point de vue et leurs commentaires sur les zones d’ombre qui sont apparues au cours des présentations et relatifs a ce sujet qui constitue un défis pour l’épanouissement et l’émancipation de la femme travailleuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *