La CGTM et la CLTM exhortent la BCM à débloquer les fonds transférés par la GBM au profit de la fondation Bouamatou

Nous avons appris par voie de presse que la BCM bloque depuis quelques jours un transfert bancaire d’un montant de quatre cents millions d’ouguiyas (400, 000 ,000 UM) effectué par la GBM au profit de la Fondation Bouamatou.
Ces fonds représentent le cumul des dividendes versés par la Mattel à son actionnaire, Mohamed ould Bouamatou, fonds que ce dernier a bien voulu mettre à la disposition de sa propre fondation dédiée entièrement aux œuvres sociales au profit de populations nécessiteuses.

Ce blocage de fonds dont les raisons demeurent inconnues et qui semble rentrer dans ce qu’il est désormais convenu d’appeler l’acharnement du pouvoir en place contre cet homme d’affaire, pourrait bien affecter des centaines voire des milliers de citoyens qui étaient les bénéficiaire directs de divers services fournis par cette Fondation qui propose tous les types de prestations médicales et chirurgicales qui incluent mais ne se limitent pas aux consultations ophtalmologiques, celles pédiatriques et anesthésiques, les interventions chirurgicales; les examens de laboratoire ;les radiographies, la distribution des Lunettes et les Lasers.

Soucieuses du respect absolu de l’état de droit garant de la pérennité et de la continuité des services fournis par les fondations de Promotion des Œuvres Sociales et notamment la fondation Boumatou eu égard à l’importance des services rendus et du nombre de bénéficiaires, la CGTM et la CLTM exhortent la BCM à débloquer immédiatement les fonds transférés par la GBM au profit de la fondation Bouamatou et de garder les œuvres sociales à l’abri de tout usage à des fins de règlement de comptes personnels.

Nouakchott, le 05/02/2013

Pour la CGTM Pour la CLTM
Abdallahi ould Mohamed dit NAHAH Samoury ould Beye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *