Le SNES dépose sa plate-forme revendicative au ministre de l’éducation nationale le 24/02/2015

Plate-forme revendicative

1. Augmentation substantielle des salaires ;

2. Adoption et mise en œuvre du nouveau statut des professeurs du secondaire ;

3. Exécution en toute urgence d’une politique de logement permettant l’acquisition d’un logement décent à chaque enseignant du Secondaire ;

4. Mise en œuvre des résultats des Etats généraux de l’Education tenus à Nouakchott du 3 au 6 Février 2014, en concertation avec les syndicats d’enseignants ;

5. Augmentation substantielle de l’indemnité de craie, et son paiement pour les 12 mois de l’année ;

6. Augmentation substantielle de l’indemnité d’équipement et son paiement à tous les enseignants servant dans les établissements du Secondaire ;

7. Augmentation substantielle de la prime de transport ;

8. Signature d’un nouvel arrêté des critères de promotion et d’affectation et son respect rigoureux ;

9. Révision à la hausse de l’indemnité de fonction (gestion des laboratoires, surveillance générale, direction des études, direction des établissements) ;

10. Augmentation substantielle de l’indemnité des coordinateurs de disciplines et son payement les douze mois de l’année ;

11. Révision à la hausse de l’indemnité d’éloignement et sa généralisation ;

12. Augmentation substantielle de la rémunération de la surveillance et la correction des examens nationaux,

13. Formation d’au moins 9 mois au profit des professeurs chargés d’enseigner dans une langue autre que leur langue de formation et leur retour à la fin de la formation dans leurs DREFPs d’origine s’ils le demandent ;

14. Promotion des professeurs ayant des diplômes d’études supérieures et révision de la politique de formation et de perfectionnement ;

15. Intégration à la fonction publique de tous les enseignants du secondaire ;

16. Révision à la baisse du volume horaire afin d’alléger les charges du professeur au fur et à mesure de son ancienneté dans la fonction publique ;

17. Adoption d’une politique d’évaluation transparente tout en tenant les professeurs régulièrement informés sur sa finalité et ses résultats ;

18. Généralisation l’évaluation bilan annuelle prenant l’avis de tous les fonctionnaires au niveau de l’enseignement secondaire afin de constituer une image complète du déroulement du travail à la fin de chaque année scolaire ;

19. Construction et réfection des bibliothèques, laboratoires, salles d’Internet et leur équipement par le matériel nécessaire à l’épanouissement du professeur et de l’élève ;

20. Amélioration de la formation continue, généralisation et introduction de l’informatique dans ses programmes au profit des enseignants et des membres des administrations des établissements ;

21. Dotation des établissements de livres scolaires en quantités suffisantes ;

22. Entretien des salles de classes (tableaux, planchers, portes, fenêtres.) et assurer la salubrité dans les établissements ;

23. Sécurisation de tous les Etablissements du Secondaire par la construction de murs fortifiés ;

24. Limite des effectifs des élèves à 30 par classe ;

25. Mise sur pied d’une commission nationale chargée du suivi et de la constitution des comités de gestion des établissements ;

26. Mise des enseignants d’éducation physique dans de meilleures conditions (infrastructures sportives convenables et sécurisées, équipements.) ;

27. Recrutement en nombres suffisants de personnels d’appui, leur intégration dans la fonction publique et l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail ;

28. Révision du système d’assurance maladie afin d’améliorer la prise en charge, aligner ses prix sur ceux du marché, en simplifier les procédures, généraliser ses services sur l’ensemble du territoire national, et prise, au plus vite, du décret fixant les conditions et l’assiette de la contribution permettant aux ascendants de bénéficier du régime d’assurance maladie ;

29. Enregistrement de tous les contractuels de l’Enseignement Secondaire à la Caisse nationale de sécurité sociale, prendre les mesures administratives et financières nécessaires pour leur permettre de profiter de pensions à leur retraite, et élaborer tous les textes législatifs à même de leur assurer l’ensemble de leurs droits ;

30. Former des groupes d’enseignants à de nouvelles fonctions de plus en plus importantes dans les établissements d’enseignement secondaire (psychopédagogie, socio pédagogie) ;

31. Augmentation des allocations familiales pour en faire une contribution conséquente à l’éducation de l’enfant ;

32. Transparence dans l’attribution des bourses de formation et la mise en position de stage ;

33. Formation en gestion administrative et financière de tous les personnels d’encadrement des établissements du Secondaire.

34. Recrutement urgent d’inspecteurs de l’Enseignement secondaire en nombre suffisant.

35. Remboursement des montants prélevés sur les salaires lors des grèves : 15 jours (du 29 janvier 2011 au 12 février 2012), 26 jours (du 26 février au 22 mars 2012), et 16 jours (du 2 au 17 mai 2012) ;

36. Rétablissements des droits des membres de l’administration démis de leurs fonctions à cause des grèves évoquées ci-dessus ;

37. Révision des maxima de service hebdomadaire du personnel enseignant des établissements secondaires fixés par le décret n° 2012-027 du 24 janvier 2012, pour revenir aux maxima fixés par le décret n° 69-218, du 17 Juin 1969 ;

38. Concrétisation de la déclaration de 2015 année de l’Enseignement par le Président de la République à travers des actions fortes et concrètes, loin de toute propagande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *