En solidarité avec les travailleurs de la SNIM, les travailleurs de Mauritanie décident d’aller en grève

Les travailleurs de Mauritanie se préparent à observer des arrêts de travail en solidarité avec les travailleurs de la SNIM qui sont à leur 54e jour de grève à Zouerate et 22e jour à Nouadhibou.

C’est l’objet de la réunion à laquelle ont pris part les responsables des syndicats professionnels affiliés à la Confédération générale des travailleurs de Mauritanie (CGTM), aujourd’hui mardi 24 mars 2014 au siège de la Confédération à Nouakchott.
Une réunion qui entre dans le cadre d’un mouvement général entamé par une coordination de 7 centrales syndicales (CGTM, CLTM, CNTM, UGSTM, UGSPM, CCTM et USLM).

Ces centrales se retrouveront après demain jeudi pour arrêter un agenda de leur mouvement de solidarité.

Il faut préciser que l’écrasante majorité des travailleurs de la société minière participent à cette grève. En effet, sur les 4500 mineurs de la SNIM à Zouerate, 3786 sont en grève, alors que 1356 sont en grève à Nouadhibou sur un effectif de 1600, affirme le Secrétaire général de la CGTM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *